Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
loveofbooks.over-blog.com

Venez découvrir les lectures de trois folles de trois âges et de trois styles différents ! Bienvenue dans notre monde ! Et n'oubliez pas de nous suivre également sur Facebook ! https://www.facebook.com/LoveBooksOf2018

Interview Léa Northmann

Commençons l'interview !!

LoB: Peux-tu te présenter brièvement ?

Léa : Je m’appelle donc Léa Northmann, je suis en couple avec mon chéri depuis 29 ans, mariée depuis 23 ans, et mère d’une grande fille de 21 ans. Je vis à la campagne.😊

 

LoB: Comment as-tu décidé de te lancer dans l'écriture ?

Léa : Par amour des mots. Depuis toujours j’écris pour moi, des poèmes, des journaux intimes, des débuts d’histoires,... Et J’avais aussi envie depuis longtemps de raconter mes souvenirs liés au milieu équestre. Mais je ne savais pas comment les mettre en histoire. Et puis un jour le déclic est venu. Pourquoi ne pas créer un univers où les chevaux auraient une grande place ? En plus j’adore les livres historiques et ceux de Fantasy également. J’ai donc imaginé le Royaume d’Argalh. J’ai rajouté le côté érotique parce que je voulais aborder également l’aspect relation amoureuse, car je trouve qu’elle est un peu stéréotypée dans les livres actuellement à la mode : le bad boy et l’héroïne ...
Bref je voulais écrire un petit livre et je me suis retrouvée avec une trilogie : Eléa.😅

 

LoB: Pourquoi avoir fait le choix de l'auto-édition?

Léa: Du coup quand j’ai envoyé mon manuscrit à des maisons d’édition, il était trop Fantasy, trop érotique, trop romance, trop trilogie, bref toujours trop quelque chose. Mais moi je m’y étais attachée à mon bébé. Alors j’ai décidé de l’auto édité. Mais comme je n’y connaissais rien, je suis passée par un prestataire de service.😬
Et puis le mois dernier j’ai vu passer des appels à textes de Noël. Un matin je me suis réveillée avec une idée de romance. Comme pour Eléa j’avais le début et la fin de l’histoire en tête, et même le titre. Rassurée par ma petite expérience et à force de lire des publications sur l’auto édition via KDP, j’ai eu envie de me lancer toute seule cette fois comme une grande. C’est comme ça qu’est naît J’aime pas embrasser le Père Noël.😅

 

LoB: J'ai eu l'occasion de lire ta trilogie, Éléa et ta nouvelle de Noël. Tu préfères écrire de la romance médiévale ou moderne? Pourquoi ?

Léa: Je me suis beaucoup amusée à écrire ma petite romance de Noël. En plus cela a été un projet plus familial si chose dire. Ma fille m’a aidé à me reconnecter au XXI ème siècle 😅, et mon mari à réaliser la couverture 🥰. Bon j’avoue que je n’ai pas pu résister à y glisser des chevaux, des références au Moyen Âge et même des clins d’œil à Eléa. 😬
Mais je crois que je préfère le monde de la Fantasy Médiévale. Je le trouve viril et romantique à la fois. Je peux y faire vivre des aventures plus fortes à mes personnages. Je n’ai que les limites de mon imagination, et elle est infinie. 😉

 

LoB: Les chevaux prennent beaucoup de place dans tes récits, on sent que ça te tient à coeur. Tu peux nous en dire plus ?

Léa: J’ai commencé à monter à cheval à l’âge de 7 ans. Ma fille est montée avec moi avant même de savoir marcher. Avant même de naître d’ailleurs, puisque je faisais partie d’une équipe de horseball, et lorsque j’étais enceinte, j’ai continué à participer aux matchs en tant qu’arbitre.😅
J’ai évolué pendant plus de 20 ans dans le milieu équestre. Je pense avoir la chance d’avoir un lien privilégié avec les chevaux, c’est ancré au fond de moi, naturel, inné.

 

LoB: Et donc, question loufoque : si tu pouvais être un cheval, de quelle race voudrais-tu être ?

Léa: J’ai travaillé pendant plus de dix ans avec des pur-sang arabe, donc je dirais un pur-sang arabe. Mais pour moi tous les chevaux sont merveilleux.😊

 

LoB: As-tu de nouveaux projets sur le feu ?

Léa: Je vais être honnête, entre la sortie des trois tomes cette année de Eléa ma trilogie de Fantasy Érotique, et mon petit délire avec J’aime pas embrasser le Père Noël, l’année a été bien chargée. Une petit pause s’impose. Mais qui sait, maintenant que j’ai réussi à m’auto-éditer toute seule, peut-être qu’un matin je vais me réveiller avec un nouveau projet... 😉

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article