Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
loveofbooks.over-blog.com

Venez découvrir les lectures de trois folles de trois âges et de trois styles différents ! Bienvenue dans notre monde ! Et n'oubliez pas de nous suivre également sur Facebook ! https://www.facebook.com/LoveBooksOf2018

Interview Aurora Reina

LoB: pouvez-vous vous présenter ?

Reina LEIF : Salut ! Moi c’est Reina, ou disons plutôt, mon nom de plume ! Le vrai, je le garde pour moi ! Dans ce monde qu’est l’imaginaire, mon petit esprit tordu et passionné a trouvé sa place ! L’écriture est dans mes doigts depuis mes 12 ans ! Songer à men détacher serait illusoire !

Aurora NOBELS: Et donc moi, je suis Aurora ! C’est également un nom de plume, vous l’aurez sans doute deviné ! Je partage ma vie avec mon conjoint depuis vingt ans et j’ai une petite fille de six ans.
Je suis créative dans l’âme et touche à tout. Aussi loin que je puisse me souvenir j’ai toujours créé. Par contre l’écriture est venue un peu plus tard que Reina. J’étais déjà adulte. J’ai commencé par coucher mes rêves sur papier, puis je me suis lancée dans des nouvelles et paf ! Je suis là… avec Reina !
Je pense que je peux parler en nos deux noms pour dire que c’est une drogue !

 

LoB: Depuis quand vous connaissez-vous ?

REINA : Aurora & moi, cela doit faire environs 4 ans que nous avons échangés nos premiers liens de cœur !

AURORA : Oui ça doit bien faire ça ! Le temps a filé à toute allure ! Mais il reste encore tant d’années à passer ensemble !

 

LoB: Comment vous êtes-vous rencontrées ?

Reina : Au boulot, tout simplement ! Nous travaillons au sein de la même entreprise ! Écrivant toutes les deux nos petites histoires, tout a commencé lorsque nous avons discuté et partagé nos textes.

Aurora : Comme le disait Reina, nous échangions nos textes, puis un jour… On a lancé l’idée folle de mêler nos plumes ! Puis j’ai poussé la chose en imaginant écrire chacune pour un personnage. Ce concept saugrenu de prime abord a germé dans nos esprits, nous avons cogité pour trouver comment faire et c’était parti !

 

LoB: Comment écrivez-vous ? Avez-vous un processus spécial ? Vous relisez-vous l’une l’autre ?

Reina: Nous sommes forcées de nous organiser. Dès le départ, il s’agit de choisir quel protagoniste nous rendrons vivant. Elle ou Lui. Nous faisons toujours en sorte de changer les rôles (masculin et féminin) lorsque nous passons à un nouveau roman.
Ex : Le Cliché, j’étais Will, Aurora était Stella. Les Enfers & Toi, j’étais Bastet, Aurora était James.
Après ça, chacune va établir une trame, un déroulé de ce qu’elle laissera entrevoir du passé ou du présent de son personnage. Il faut noter que durant le processus d’écriture, Aurora ne me laisse absolument pas voir ce que pense son personnage ! Si une scène est produite loin de mon héros, je n’en saurais rien ! La frustration est ultime !!!!
Nous travaillons de connivence seulement lorsque nos personnages se croisent dans l’histoire ! Toute la trame est donc amovible, nos personnages choisissent de la faire évoluer, de changer le résultat et parfois, ils vont même jusqu’à explorer des pistes dont nous n’avions pas connaissance. Notre inspiration et notre imaginaire font une grosse part du travail !

Aurora: Ce processus est un peu particulier car il rend nos personnages vivants. Les rencontres, par exemple, sont très spontanées pour la simple et bonne raison que si nous voulons savoir quelque chose sur le personnage de l’autre et bien il nous faut passer par notre propre protagoniste. C’est à lui de demander pour obtenir des réponses.
Cela donne parfois lieu à des quiproquo assez comiques. Comme le disait Reina, nos héros peuvent faire ce qu’ils veulent par moment et ce n’est pas pour nous déplaire. Cela nous place en auteures mais aussi en lectrices. C’est assez stimulant !

 

LoB: Est-ce difficile d’écrire toutes les deux ?

Reina : C’est un puit d’inspiration sans fond. Notre plus grosse difficulté reste le temps. Ce bout de la vie qui ne peut s’échanger ou se monnayer. Nous travaillons à distance (de chez nous) et n’avons pas les mêmes emplois du temps. Aurora est maman, moi non. Mes activités sont donc plus libres !

Aurora : Ce n’est pas d’écrire à deux qui est difficile ! C’est le temps qui est dure avec nous ! A deux nous sommes de véritables forces de la nature. Nous écrivons la plupart du temps à distance mais quand nous nous retrouvons pour des séances d’écriture… Plus rien ne nous arrête ! De vraies folles !

 

LoB: quels sont les points positifs d’écrire à deux ?

Reina : L’imagination sans limite. Seule, l’inspiration est à bloc, à deux… ATTENTION !!! Un tsunami en approche !!!

Aurora: Oui cela peut partir d’un rien, une idée peut germer dans une image, une publicité télévisée, une chanson, des inconnus dans un lieu public… De tout et de rien ! De là nait un SMS, nous partageons l’étincelle… et la chantilly monte ! C’est l’escalade, les idées fusent, c’est le ping-pong… Et des personnages sont créés !

 

LoB: Les points Négatifs d’écrire à deux ?

Reina : Travaillant beaucoup à distance, le descriptif de scène, d’expressions des personnages, de l’intensité d’une réplique peut poser certains problèmes. Mais il y a également, les lieux, des positionnement physique créant des incohérence. (ex : main sur la nuque, pas sur la hanche) À deux, tout est attractif, mais aussi compliqué !

Aurora : Hormis le côté technique, nous n’avons pas de problèmes à écrire à deux ! Reina est mon rayon de soleil et jamais aucun nuage ne vient perturber notre collaboration. Nous sommes là l’une pour l’autre, aussi bien pour le professionnel que le personnel. Si j’avais eu une sœur elle se serait appelée Reina.

 

LoB: Écrivez-vous toujours à deux ou avez-vous des projets séparés ?

Reina : Depuis peu, je peux affirmer que les romans en solitaire sont écrits et publiés ! Après « MON PASSAGE SUR TERRE », j’ai abandonné l’extraterrestre amouraché d’une humaine pour un roman plus sombre ! « V(AMPIRE) », dont le premier tome sortira courant décembre !! Je suis excitée comme une puce !!!!
Et en parallèle, Aurora et moi avons entamé nos premiers volets (Lui /Elle) de notre prochain roman « DOMINONS », une histoire mêlant relation torride, humour flambant, sur un fond de thriller ! Nous avons hâte de vous en dire plus…

Aurora: Reina a un peu plus de temps que moi et son cerveau ne dort jamais !  Elle doit assouvir sa soif d’encre (de touche de clavier… ?) au quotidien ! De mon côté j’ai aussi un projet solo mais malheureusement j’ai un peu moins de temps pour finaliser tout ça ! Dans dix ans, quand ma fille en aura seize, je sortirai sûrement « BLACKLIGHT »… J’espère…

 

LoB: Les points positifs à travailler seule ?

Reina : Le temps est mon ami ! J’en manque toujours, mais seule, mes personnages n’ont pas besoin de ma jolie partenaire de crime ! Dans mon travail seule à seule, je ne travaille plus de la même façon qu’à deux. Je suis libre de faire courber l’échine !!! Mouahahahah !!!!

Aurora: Quand j’ai le luxe de travailler un peu seule, il est vrai que nous sommes plus libre de nos choix. Mais ça ne veut pas dire que c’est mieux, c’est différent, tout simplement !

 

LoB: Les points négatifs à travailler seule ?

Reina : Question difficile, car la réponse est presque sans réplique. Je ne vois aucune difficulté ! Sans doute suis-je une chanceuse !
J’aime la solitude et les moments où je pose des écouteurs aux creux de mes oreilles pour me laisser bercer par une musique, mes doigts tricotant une scène sur mon clavier.
L’écriture n’est pas seulement un assemblage de mots… c’est ouvrir un univers nouveau, un lieu où l’on ferme nos portes à la réalité !

Aurora: Travailler seule est vraiment un autre processus. Je suis du même avis que Reina, il n’y a pas de point négatif. Je me répète mais c’est simplement différent. Cela a une autre saveur.

 

LoB: Comment trouvez-vous l’inspiration pour vos personnages et vos intrigues ? Parce qu’il faut dire que Les Enfers est assez barré quand-même !

Reina : L’imaginaire ! Parfois, il suffit de voir n’importe quoi au dehors et boum ! Une idée vient de germer ! D’autrefois, une photo sur Instagram déclenche une véritable alarme ! Nous avons grande hâte de vous présenter la véritable PREMIÈRE histoire, celle qui a ouvert notre histoire à toutes les deux…
Pour ce qui est des enfers… j’ai eu l’idée simple de l’animal cachant une humaine et s’amourachant de son propriétaire ! Aurora avait l’idée d’un Cerbère des temps modernes ! La suite… on la connait ! Le propriétaire d’un chat pas comme les autres, pour un être pas comme les autres !

Aurora : Oui pour les Enfers, nous étions dans ma cuisine en train d’écrire sur le Cliché. Nous voulions donner un coup de frais à la mythologie, la dépoussiérer et la rendre sexy. Je pense qu’avec notre Cerbère on est bonne sur le côté sexy ! (Attention, les flammes ça brûle…)

 

LoB: Êtes-vous toujours d’accord sur tout ou y a-t-il une petite guerre de temps en temps ?

Reina : Dire « rarement » serait un euphémisme ! On discute beaucoup ! On communique sur des scènes potentielles et tout est toujours un plus ! On établit nos idées, on les imbrique, on les embellit !!

Aurora: Je crois que nous n’avons jamais eu de discorde ! Nous échangeons toujours nos idées, sans fard ni tabou. Nous construisons et renforçons nos trames comme ça.

 

LoB: Qui est la plus barrée ?

Reina : Je ne suis pas certaine qu’il ait de plus ou de moins ! Chacune est barrée dans son genre ! On s’y retrouve toujours et chacun des personnages que l’on « contrôle » est plus distinct !

Aurora: La folie est certainement un art de vivre chez nous ! Que cela soit dans notre quotidien ou dans nos récits. Nous avons chacune une personnalité bien à nous et cela vaut aussi pour notre folie ! Du coup… est-ce qu’on peut dire que ça se multiplie ?!

 

LoB: Qui est la plus sadique ?

Reina : Sans conteste, je prends cette couronne ! La mort, c’est moi !

Aurora: Bien sûr !!!!! C’est elle !!!! Je valide !!!! « Sadique, va ! »

 

LoB: Qui est la plus romantique ?

Reina : Aurora, un vrai petit cœur de guimauve ! Même si j’aime les scènes de déclaration, mon choix est inébranlable !

Aurora: Oui je suis la plus âgée mais pas la moins romantique. J’aime les happy ends. J’ai un petit côté fleur bleue même si je suis très terre à terre en réalité.

 

LoB: Qui est la plus drôle ?

Reina : De mon humble avis, Aurora. Disons que lorsque « Monsieur » est entre mes doigts, je le veux intense et l’humour est sans doute laissé aux femmes !
L’humour féminin quoi de mieux !

Aurora: Rhoooo, ma petite plume d’amour ! Je ne sais pas si je suis la plus drôle mais je dois sourire à peu près 16h/24h… le reste du temps je dors !

 

 

LoB: Et pour finir : que diriez-vous aux lecteurs pour leur donner envie ?

Reina l: Nous sommes deux folles ! Avec nous, nos personnages vivent mille drames et cent raisons de s’autodétruire ! Nos héros savent se faire du mal, mais se bouleverser aussi ! Aucune romance ne devrait exister sans passion flambante et désir ardant !
Alors, si vous aimer les romances empruntent de grain de folie et d’un feu vous dévalent la colonne vertébrale… n’hésitez plus !!!

Aurora: Nous n’avons pas la prétention de dire que nos romans sont mieux qu’un tel ou un tel mais ce qui est sûr c’est que nos protagonistes n’ont jamais le temps de s’ennuyer.
Notre processus d’écriture rend aussi nos romans attractifs. Cette possibilité que nous offrons à notre lectorat d’être omniscient en lisant les deux versions est terriblement tentante.
Nous sommes toutes des petites souris dans l’âme. Tout le monde a voulu un jour savoir ce que l’autre faisait quand on n’est pas là. Eh bien nous, nous vous le servons sur un plateau ! (bon… il y aura peut-être un peu de drame au passage mais on aime ça !)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article