Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
loveofbooks.over-blog.com

Venez découvrir les lectures de trois folles de trois âges et de trois styles différents ! Bienvenue dans notre monde ! Et n'oubliez pas de nous suivre également sur Facebook ! https://www.facebook.com/LoveBooksOf2018

Interview Silvia Reed

Interview Silvia Reed
Interview Silvia Reed
Interview Silvia Reed

1)Hey comment vas tu ? (On peut se tutoyer?)

Coucou ! A part ce froid glacial qui transforme mes orteils en stalactites, tout baigne ^^ Oui bien sûr, je préfère, justement, le vouvoiement ça me vieillit x)

 

2)Peux tu nous parler un peu de ton parcours ? (plutot perso, scolaire tes etudes etc.)

Alors… Ma maman nous a pondu mon jumeau et moi en avril 1993. J’ai eu une enfance pas vraiment facile entre un papa pas très présent et une maman qui devait accumuler plusieurs boulots pour pouvoir nous élever après leurs divorce, quand j’avais 8 ans. J’ai toujours adoré l’école, plus particulièrement le français, le sport et les langues étrangères (j’ai fait de l’anglais, de l’espagnol et du russe).

Lors de ma journée d’appel, en 2012, j’ai découvert les métiers militaires et cela a été comme une évidence, pour moi. J’ai donc rempli un dossier de candidature pour devenir gendarme adjoint volontaire. J’ai passé les examens avec brio, j’ai fait l’école à Montluçon où j’ai d’ailleurs rencontré Alex (alias Titou, mon soldat tombé au combat à qui je dédicace Close Protection) mais un petit imprévu de presque 4kg m’a fait la surprise de se pointer et j’ai dû faire un choix, étant donné que j’allais être seule à l’élever.

Aujourd’hui, je fais comme ma maman, des petits boulots, mais je compte reprendre des études dès qu’une cession ouvre à nouveau et faire une école de cinéma.

 

3)Qu'est ce qui t'as amené à l'écriture ?

J’ai commencé à lire à seulement 3 ans. Je crois que l’amour des mots a toujours fait partie de moi. L’écriture, j’ai mis 16 ans avant de m’y mettre. Au départ, ce n’était que des textes ou des poèmes sur Skyblog et puis je suis tombée amoureuse de la saga Twilight. Ça a été une évidence, là aussi, mais celle-là, je la sentais mieux que l’armée xD Je me suis mise à faire une fiction sur la saga, en réécrivant Fascination mais du point de vue d’Edward. Elle a cartonné sur Sky. Et, sans trop savoir pourquoi, j’ai tout traduit en anglais et l’ai envoyé à l’auteure. Je ne m’attendais pas du tout à avoir une réponse. Alors quand j’ai vu quelques semaines plus tard un mail de Stephenie Meyer, me disant que j’avais un réel talent pour l’écriture, que j’avais parfaitement cerné le personnage d’Edward, j’en suis presque tombée de ma chaise. A partir de ce moment-là, j’ai commencé à écrire mon propre roman, un mélange de Buffy et de Twilight. J’écrivais partout, surtout en maths, la matière que j’ai toujours détesté. J’ai mis 4 ans avant d’y mettre le point final mais j’y suis arrivée. Puis j’ai lu 50 nuances de Grey et j’ai décidé de changer de registre. J’ai lu beaucoup de livres de ce genre, pour vraiment m’imprégner des termes, de la technique… et j’écrivais tout en m’occupant de mon petit homme et en bossant quand besoin était. J’ai encore une vingtaine de romances érotiques mais j’ai également – comme mon tout premier roman – de la romance fantastique qui attends sagement dans mon disque dur :)

 

  1. Peux tu nous présenter tes livres ? (titre, nombre de tomes  genre littéraire)

Darkest : la dernière heure est le premier roman que j’ai publié en tant que Silvia Reed. Je n’ai pas envie de m’étaler sur le sujet du pourquoi je dis ça etc donc je vais en rester là ^^’ Donc, je n’avais absolument aucune intention de le publier. J’écris d’abord pour mon plaisir perso, parce que j’en ai besoin comme de respirer. Je n’ai jamais été très bavarde et je déteste être, comme on dit « sous le feu des projecteurs ». J’ai toujours été la fille introvertie et timide, au fond de la classe, qui prenait les leçons mais qui ne participait jamais oralement, même si j’étais la seule à connaître la réponse.

Ecrire est pour moi la seule façon de m’exprimer. C’est comme une drogue, en beaucoup moins dangereux pour la santé.

Donc, Darkest est sagement resté dans mes fichiers jusqu’à ce 23 décembre 2017, où je reçois un mail étrange. Editions Addictives. Proposition de contrat. WHAT ????! Mais… j’ai rien envoyé du tout moi !! C’est alors que le coupable s’est dénoncé et m’a dévoilé qu’il avait lu mon roman en cachette et qu’il l’avait envoyé à plusieurs ME. J’avoue, j’ai hésité entre l’embrasser et l’étrangler. Je suis pas la personne la plus confiante, je doute tout le temps sur tout, je suis perfectionniste… la nana complètement allumé, quoi. Finalement, le choc passé, j’ai choisi la première option pour cette personne et j’ai signé. Après qu’on m’ait longuement rassuré.

 

Close Protection, lui, a vu le jour sur Wattpad. Cette plateforme est un trésor. L’engouement de Darkest, à sa sortie, m’a encouragé à écrire davantage. Et j’ai été ravie de voir que le petit frère plaisait autant que son aîné, voire même davantage :D

 

  1. Tu as réussi a publié 2livres en l'espace de quelques mois, quel est ton secret ?

En réalité, j’étais sur Darkest depuis plus d’un an et demi. Pour Close Protection, ce sont les commentaires encourageants des Wattpadiens qui me motivaient. Ils me donnent l’envie de leur faire encore plus plaisir, l’envie d’écrire davantage. Ensuite, il faut savoir que je n’ai absolument aucun plan de départ. Je n’ai pas de trame. Ce n’est pas faute d’avoir essayé d’en tenir une, hein, mais je ne les tiens JAMAIS ! Tout est au feeling et à l’impro. Évidemment, qui dit impro, dit plus de coquilles. Mais je revois tout ça aux nombreuses relectures une fois le roman terminé (la pire phase pour moi !!!! )

 

  1. Pourquoi avoir choisi de meler la romance et le danger, e côté sombre  ,pour l'univers de tes livres ?

Je suis une fan inconditionnel des films d’action. Die Hard, The Expendables, Taken… J’en suis gaga ! Je suis de nature impulsive et faux-calme. Je suis très gentille, j’aime mes amis autant que ma famille, mais il ne faut pas me la mettre à l’envers… Je ne vais pas jusqu’à dire que je trouve les romances sans flingues ou sans bagarres ennuyeuses (j’ai plusieurs coup de cœur sans ces choses là dedans), mais je trouve que ça ajoute un petit plus. Enfin moi, je suis une femme d’action (cf mon parcours de gendarme) et je ne me vois pas ne pas en mettre. Pas forcément des flingues et du sang, mais surtout de la bagarre. C’est tellement jouissif de voir un mec se battre pour sauver sa belle, vous ne trouvez pas ??? :P

 

  1. Que t'inspires cet univers ? Où y trouves tu ton inspiration ?

C’est la question que beaucoup me posent et à laquelle je n’arrive jamais à répondre concrètement ! Ça me vient… comme ça. Ça peut être à partir d’une scène de film comme d’un simple nuage. Si, je vous jure ! La scène où Jake trouve le chien dans CP… c’est parce que j’étais tranquillement en train de (d’essayer, du moins je suis rousse mdr) bronzer au soleil et en ouvrant les yeux vers le ciel, un nuage avait la forme d’un berger allemand. Je suis allumée, hein ?

Mais je dois également avouer que je puise certains sujets de ma vie réelle. Je me suis hélas retrouvée manipulée et maltraitée, tout comme Ryder se fait manipulé par son père.

Quant à CP, le fameux « secret » entre les deux héros, pour ceux qui l’ont lu, c’est un message personnel pour mon premier amour. Dans certains mots et passages, je lui envoie toute la colère que j’ai pour lui, mais en même temps, une certaine reconnaissance. Je n’en dirais pas plus ahah… Mais comme j’ai dit, écrire me permet d’exprimer ce que je n’ose pas toujours dire à voix haute.

 

  1. Tes personnages sortent tout droit de ton imagination et t'es tu inspiré de proches, de connaissances ?

Mes persos ne sortent pas totalement de mon imagination, mais ne sont pas non plus tous tirés de mon entourage. Ryder, dans ma tête, c’est Chris Wood avec des tatouages. Ce mec, je mets carrément une option dessus, c’est mon MARI !!!! xD Il me rend complètement frappadingue. Pour Evy, je voulais casser le cliché de la femme mince et parfaite, comme dans la plupart des romances. Elle a quelques kilos en trop et des formes voluptueuses, tout le contraire de moi qui suis aussi plate qu’une planche à repasser ahah !

Pour Jake, je dirais Jensen Ackles (Fans de Supernatural levez la main !!! :P) avec les yeux de Chris Pratt et les muscles de Jason Momoa. Il y a tellement de personnalités sexy sur cette foutue planète que j’ai trop de mal à m’imaginer qui va dans lequel de mes romans. Alors je fais comme la lessive : tout en un xD Mais pour sa personnalité et son tempérament protecteur impulsif, c’est de mon Titou dont je me suis inspirée. Il me manque tellement que j’avais envie de le faire revivre à travers l’un de mes héros. Parce que lui et tout les soldats du monde sont des héros, pour moi <3

En revanche, il y a un peu de moi en Lily-Rose. Fragile mais forte en même temps. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds (tout comme Evy, d’ailleurs) mais elle arbore néanmoins une certaine sensibilité. Et elle est douée pour le « je souris mais c’est un masque », comme moi ^^ Je me retrouve pas mal en cette femme.

 

  1. Dans quel état d'esprit étais tu dans l’écriture de ces livres ?

Je doutais beaucoup. Parfois j’avais une motivation de dingue, je pouvais écrire 50 pages à la suite, d’autres fois j’étais comme une débile devant mon cahier, le stylo au-dessus… mais rien ne venait. Je dirais que tout est psychologique. Quand ma journée commençait bien, que j’étais de bonne humeur, ça allait. Mais les jours où ça ne va pas, où tout va mal, je ne pense pas que l‘on puisse écrire quoi que ce soit. En tout cas, moi, si je ne vais pas bien, je ne parviens pas à me concentrer ni à m’imprégner de mes persos. Il faut être serein et en harmonie avec soi-même pour écrire quelque chose de cohérent et d’abouti (oh la vache, c’est beau ce que je viens de dire !! xD )

 

  1. Combien de temps t‘as t il fallu pour les écrire?

Darkest, comme j’ai dit, je l’avais commencé environ un an et demi avant sa publication mais j’avoue que je l’ai un peu laissé de côté. Quand je me suis vraiment mise à fond dedans, j’ai dû mettre 4 ou 5 mois à le boucler.

Close Protection a été pondu presque sans interruption, puisque c’était sur Wattpad et que les filles me menaçaient de venir chez moi avec leurs pelles si je ne mettais pas vite les suites xD Comme pour un vrai bébé, le temps de gestation à été d’à peu près 9 mois ^^

 

  1. Au vu des dates de sorties assez rapprochées de « Darkest-La dernière heure » le 05/04/2018 et « Protection (très) rapprochée » le 31/10/2018, as tu écrit les deux ouvrages en simultanée ?

Non, j’avais écrit 6 ou 7 chapitres de Darkest bien avant Close Protection, mais j’ai eu une interruption d’un an environ, je ne sais plus trop. J’ai fini Darkest en août ou septembre 2017 et j’ai commencé CP le 29 novembre 2017 sur Wattpad :)

 

  1. Ton entourage a déjà t il eu l'occassion de lire tes écrits ?

Oui ! Ma grande sœur, Céline, à qui je fais d’ailleurs un gros bisou. Ma maman qui a lu Darkest m’a sorti, je cite « mais dis-donc, ma fille, t’es une chaudasse, toi ! »

Depuis quand ma mère parle comme ça ????! xD

Ainsi que Mélinda et Florence, mes deux sœurs dans le coeur <3 <3

Mais tout ça, après publication ! Avant la sortie de Darkest, j’étais incapable de le faire lire à qui que ce soit.

Il y a également Vanessa, Sandra, Sabrina, Audrey… qui sauront pourquoi je les remercie du fond du coeur <3

 

  1. Si oui, qu'en pense t il ? Tes proches te soutiennent ils dans tes projets ?

A FOND !!!!! Et je les remercierais jamais assez pour ça <3

 

  1. Comment arrives tu a consilier vie personnelle, ta vie professionnelle et  ta vie d’auteur ?

C’est compliqué lol mais je gère. J’essaie ^^  J’écris pendant les siestes de mon bébé ou quand il est à l’école, pendant mes pauses (oui j’emmène carrément mon PC au boulot xD). Et le soir, entre 2-3 séries. Et attends, je vais reprendre des études, l’année prochaine… xD

 

  1. A quel moment de la journée t 'es t il plus propice d'écrire ?

Tout dépend si j’ai passé une bonne ou une mauvaise journée, mais généralement c’est le soir. En ce moment c’est au coin du feu, avec mon latte macchiatto caramel ou mon cappuccino et mes Milka au daim, pendant que tout le monde dort :P

 

  1. Avais tu une playlist en particulier lors de l’écriture? Peux tu nous donner les titres qui t'ont le plus inspirés ?

Ouh là ! J’en ai plein lol En tant que grande fan de Imagine Dragons (DAAAAAAAAAN <3 <3), je ne peux pas passer à côté de Thunder, Believer et les autres. Lullaby de Nickelback aussi. You raise me up de Westlife. Aerosmith <3 Le groupe Lifehouse, Tom Walker et Welshly Arms, j’aime beaucoup aussi. ACDC (Back in black et Highway to hell), Breaking Benjamin (Angels fall), Diamond Eyes de Shinedown (Merci à celle qui a fait le trailer d’Unité d’Elite de Loraline Bradern sur Wattpad, me faisant connaître ce groupe que j’adore maintenant. J’avais d’ailleurs même pas remarqué que c’était la chanson de Expendables que j’ai bien regardé 5 fois !! ) et Bad Wolves (Leur version hardrock de Zombie des Cranberries, mamaaaaaa !!! ) pour les scènes d’action. Et j’adore le groupe Smash Mouth (I’m a believer et All star), il me donne la pêche :D

 

  1. A côté de l'écriture , as tu du temps pour lire ?

Oui, j’en lis 3 en même temps d’ailleurs. L’envie de vivre de Licorna L, quand je suis en mini-pause et que j’ai pas le temps d’écrire car je n’ai que 10min (j’écris en pause dej lol), Steel Brothers 2 de Manon Donaldson quand je n’ai rien à faire en journée et le soir, avant de dormir, c’est Mystérieux d’Amandine Ré, car je viens de finir My hipster Christmas de Mag Maury et j’ai adoré :)

  1. Si oui, quel genre de lecture te passionne ?

La romance New Adult, évidemment. Je ne lis que ça depuis 3 ans mais j’aime aussi la bit-lit, et les classiques tels que Jane Austen, Musso, Levy, Stepen King, Oscar Wilde, Harlan Coben…

 

  1. Quels sont tes hobbies ? A part l'écriture bien sûr…

J’aime faire du vélo avec mon petit morpion, les parcs d’attractions (je suis pas loin d’Europa Park :P), la pâtisserie (ce n’est pas toujours comestibles mais c’est l’attention qui compte, non ?), regarder des séries, passer mes mercredis après-midi avec ma maman, ma guerrière, qui a survécu à un AVC mais qui vit maintenant dans un hôpital spécialisé. Chaque moment passé avec elle compte <3

 

  1. Si tu devez d'écrire cette aventure d'auteur en 3mots :

Incroyable. Magique. Costaud (je parle de la phase corrections là ^^ )

 

  1. Pourquoi avoir choisi la maison d’édition  Editions Addictives pour la publication de tes bébés? 

Alors moi je n’ai rien choisi, hein x) Mais c’est vrai qu’avec BMR, c’était ma ME de prédilection. Quand on m’a posé la question « si tu devais publier, tu irais vers qui ? » j’ai répondu que je voulais une ME de confiance qui prendrait bien soin de mes bébés, parce qu’au final, un romans est beaucoup plus que des alignements de mots pour un auteur. C’est tout un travail passionné, des nuits blanches, des moments de doutes, des périodes d’inspiration tellement débordantes qu’on ne s’arrête plus... et un point final qui marque la séparation. Un déchirement parce que, bordel, on s’y attache à nos persos ! Je voulais quelqu’un qui aimerait mes romans presque autant que moi et qui les ferait monter très haut. Quand j’ai eu la réponse de Maud, mon éditrice, j’ai bien évidemment lu le contrat, 3 ou 4 fois d’ailleurs, et j’ai accepté. Parce que je sais que c’est une très bonne ME, chaque roman provenant de chez eux que j’ai lu ont été des coups de coeurs pour moi. Et c’est un véritable honneur de me retrouver dans la famille éditoriale d’Emma Green ou encore Sophie S Pierrucci <3

 

  1. Un mot pour tes lecteurs (lectrices) :

J’ai dû le dire au moins 15646521774865123 fois depuis la sortie de Darkest mais je le redis encore et le redirai certainement encore et encore : MERCI !!!! Pas seulement de me lire ou de parler de mes bébés, merci d’être là, tout simplement et de me soutenir, par messages, dans les commentaires… Merci du plus profond de mon coeur, vous n’avez pas idée en tant qu’auteur à quel point ça fait du bien. Je suis le genre de personne qui manque cruellement de confiance en elle. Parfois j’ai pensé que ce que je faisais était – pardon- de la merde en boîte, que j’arriverai jamais, j’ai eu envie un nombre incalculable de fois de jeter mes écrits à la corbeille… Mais vous, vous étiez là. Vous êtes toujours là. Et ça me donne foi en moi un peu plus chaque jour. Vous parvenez même à m’arracher des larmes. Quand ça va pas, je relis vos commentaires et mon sourire revient. Vous êtes une bouffée d’oxygène pour moi <3

Vous êtes merveilleux. Je vous kiffe autant que les caramels <3 <3

 

Merci d'avoir pris le temps de répondre a ces quelques questions

Merci de nous avoir fais confiance pour l'interview

 

Avec plaisir <3


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article