Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
loveofbooks.over-blog.com

Venez découvrir les lectures de trois folles de trois âges et de trois styles différents ! Bienvenue dans notre monde ! Et n'oubliez pas de nous suivre également sur Facebook ! https://www.facebook.com/LoveBooksOf2018

La part des anges d' Haziel

La part des anges d' Haziel

Résumé :

A travers le temps et les âges, le monde nous échappe. Vous savez cette part duhasard que l’on ne contrôle pas, ce destin que l’on aimerait acheminer vers nos propres envies et cet espoir qui s’évapore vers les anges !!!Doux utopiste à ses heures perdues, Haziel dresse un portrait alarmant de la société à travers des légendes et l’actualité. « Je m’en vais voir à l’aube si tout explose, Cacher mon désespoir sur la plus haute branche, Et voir ce monde de pitié qui implose. A qui appartient l’idéologie du pourquoi, Les religieux n’auraient ils …… Pas d’âmes, pas d’âmes, pas d’âmes … » Mais Haziel décrit également les portraits du genre humain.. « Ils errent sous ma fenêtre, Et marchent tel des robots, épanchent leurs misères, Sous l’alcool en flot. » Il puise son inspiration dans la mélancolie de sa vie et celle des autres, mais à travers ses compositions il subsiste une note d’espoir invisible.

 

Critique :

Par ces poèmes, l’auteur nous montre le désastre de notre monde avec des mots percutant il nous montre l’horreur de l’actualité, ses vers sont bien souvent sombres mais légers, percutant mais doux. L’auteur aborde les thèmes de l’actualité et de l’humanité avec beaucoup de profondeur… si il y avait un seul poème de ce recueil que je devrais retenir et faire découvrir au monde entier, ce serait sans aucun doute « Le joli camion blanc » en voici un petit extrait:

 » Perdu sans âme, sous la brise du vent satin,
Face contre terre mon souffle s’est éteint,
Je frappais aux portes du firmament,
À la rencontre du joli camion blanc.  »

Écrit en hommage aux victimes de l’attentat de Nice…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article